Sony 24-70mm f/2.8 G Master II Review: Smaller, Faster, Sharper

Enfin, six ans après la sortie de la version originale, Sony a mis à jour l’objectif 24-70 mm f/2,8 G Master. La version originale est à la traîne des concurrents depuis un certain temps, mais la longue attente d’un successeur est enfin terminée.

Sony : “Plus léger, plus petit, plus rapide, plus net”

L’objectif Sony 24-70 mm f / 2,8 G Master II est le deuxième objectif G Master à recevoir la version Mark II, et bien qu’il promette une meilleure qualité d’image, une plus grande concentration sur les capacités de réalisation de films et qu’il soit plus petit et plus léger, la société dit qu’il a gagné ne remplace pas l’objectif de nouvelle génération, le premier de sa gamme ; Les deux continueront à se vendre.

Sony affirme que ce nouvel objectif est le zoom à ouverture fixe standard le plus petit et le plus léger au monde (l’annonce de Sony ne serait pas sans une sorte de “première mondiale”) et a été repensé avec les dernières technologies. Tout, depuis les éléments de l’objectif, la disposition optique, l’actionneur de l’objectif et le châssis de l’objectif, a changé, donc même s’il peut ressembler beaucoup à la première version de l’objectif, à peu près tout est différent.

Dans l’ensemble, la taille de l’objectif est réduite de 18 % (695 grammes contre 886 grammes) malgré les modifications apportées à la formule optique et au moteur de mise au point automatique. Ce nouveau design comprend 20 éléments en 15 groupes – deux de plus que la version Mark I – qui comprend trois éléments asphériques, deux éléments asphériques (XA), deux éléments ED et deux éléments Super ED. L’objectif fait la mise au point en interne mais s’étend en fait lors d’un zoom avant.

L’autofocus est alimenté par le système de mise au point linéaire XD, qui met le 24-70 mm f/2,8 G-Master II en ligne avec d’autres objectifs haut de gamme que Sony a produits ces dernières années et constitue une amélioration significative par rapport au pilote Direct Drive SSM du premier objectif. .

Le nouvel objectif G Master II 24-70 mm f / 2,8 sera disponible pour 2 300 $.

Donc, avec toutes les spécifications sur papier à l’écart, voyons comment les gérer dans le monde réel.

Tests en conditions réelles : qualité de construction et conception

Étant donné à quel point la nouvelle version Mark II est plus légère sur le papier, il n’est pas surprenant qu’elle se sente tout autant dans la main. La seule chose qui a toujours la même taille sur les deux modèles est le filetage du filtre de 82 mm.

Objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.

Contrôle de la tension du zoom Sony 24-70 mm f/2,8 GM Mark II.

Bague d'ouverture Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II et verrouillage de l'iris.

Personnellement, en comparant les deux modèles Sony 24-70mm f/2.8 GM côte à côte, il est facile de remarquer la différence, cependant, je ne pense pas que ce soit trop excitant que l’ancienne version soit maintenant obsolète. C’est une grande avancée en matière de conception, mais je ne vois pas ce que c’est le facteur le plus important pour inciter les gens à l’acheter sur le Mark I.

Des améliorations et des ajouts importants ont également été apportés aux contrôles externes. Il y a bien sûr une bague de zoom et une bague de mise au point, mais il y a maintenant une bague d’ouverture. La bague d’ouverture réglable peut être verrouillée manuellement en position « A » automatique à l’aide du commutateur « verrouillage de l’iris » afin que l’appareil photo conserve le contrôle, ou elle peut être verrouillée en mode manuel afin qu’il n’y ait pas de croisement accidentel entre les deux. L’ouverture peut également être facilement désactivée en basculant le commutateur de clic de l’objectif sur la position d’arrêt.

Objectif Sony 24-70 mm f/2,8 GM Mark II à 24 mm et étendu à 70 mm.
Objectif Sony 24-70 mm f / 2,8 GM Mark II à 24 mm (à gauche) et étendu à 70 mm (à droite).

Objectif rond Sony 24-70 mm f/2,8 GM Mark II.

Au lieu d’un commutateur de verrouillage de zoom comme la version Mark I, le nouveau modèle Mark II dispose d’un commutateur de pincement de zoom avec des options lisses ou étroites. Pendant les tests, le réglage étroit fait un travail décent pour empêcher le fluage du zoom, mais c’est un moyen plus polyvalent d’y parvenir que le verrouillage car il peut être utilisé sur toute la plage de zoom. Enfin, il y a un commutateur AF-MF pour basculer rapidement entre les modes de mise au point et deux boutons qui peuvent être attribués dans le menu pour une seule fonction.

qualité de l’image

Comme mentionné, l’arrangement visuel ici est très différent de celui d’origine. L’inclusion d’éléments XA est ce qui distingue la série G Master des autres objectifs Sony, et le résultat est des zones floues nettes avec peu ou pas de rondelles d’oignon ou de bords durs. Un diaphragme à 11 lamelles aide à créer une rondeur parfaite dans le bokeh.

Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 70 mm.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 24 mm.

Lorsque vous testez la netteté de l’objectif au centre du cadre à courte distance pour mettre en évidence les problèmes, l’extrémité large montre de bons résultats à partir de f/2,8. L’arrêt à f/4 est une bonne amélioration, et avec f/6.3 je le vois à son maximum. Il continue de faire étonnamment bien lorsqu’il entre dans la plage d’ouvertures de lacet avec f/22 avec juste un peu de netteté. Compte tenu de l’extrémité du zoom au centre du cadre, f/2,8 est correct, et à f/5, il est incroyablement net. Ils semblent culminer autour de f/8 et f/9, et continuent à nouveau de maintenir une bonne netteté dans la plage dangereuse des aberrations.

Les angles sont décevants, et sur le grand angle, f/2.8 n’a pas l’air génial. À f/4, il y a une amélioration et à f/9, il atteint son pic de netteté. Lors d’une pause supplémentaire, f/20 et f/22 affichent une netteté réduite mais ne sont pas aussi douces que la grande ouverture f/2,8. Au téléobjectif, le f/2.8 était fluide. Il capte rapidement mais à f/5 c’est le plus net. Malheureusement, il culmine également rapidement et l’entrée chute considérablement à f / 8 et au-delà.

Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 24 mm.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tiré à 49 mm.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 70 mm.

J’ai remarqué des halos violets qui peuvent apparaître dans les zones à fort contraste à f/2,8. De plus, des reflets et des ombres apparaissent régulièrement lorsque vous photographiez au soleil. Cependant, ils sont bien contrôlés et ne se déplacent pas dans des zones importantes de l’image.

Comme mentionné, le modèle d’origine utilise un déclencheur de mise au point automatique Direct Drive SSM et le Mark II dispose d’un système de mise au point linéaire XD amélioré. En pratique, lors de son utilisation avec le Sony Alpha 7R IV, je n’ai pas été trop impressionné par les performances de mise au point automatique des sujets en mouvement rapide qui se dirigeaient vers l’appareil photo. Cela peut être une limitation de l’appareil photo, et je n’avais pas d’alternative plus rapide pour tester l’objectif comme l’Alpha 9 II ou l’Alpha 1. Dans des situations plus faciles comme le panoramique ou la prise de vue d’une image fixe, il n’y avait aucun problème avec le maintien de la mise au point.

Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 70 mm.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Prise de vue à 70 mm de la distance de mise au point la plus proche.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Prise de vue à 70 mm de la distance de mise au point la plus proche.

L’objectif 24-70 mm f/2,8 GM II présente une distance de mise au point minimale de 8,27 pouces (0,21 mètre) et un grossissement maximal de 0,32x à l’extrémité 70 mm. Avec la plage de zoom, c’est presque comme si presque n’importe où devant le pare-soleil était un jeu équitable sur lequel se concentrer, et si vous êtes assez proche, vous risquez un contact accidentel avec l’élément avant.

Prêt à retravailler

Le Sony 24-70 mm f/2,8 GM II apporte des améliorations importantes à l’extérieur en offrant aux tireurs plusieurs nouvelles façons de contrôler l’objectif. Il est également plus court et plus léger malgré l’ajout de deux composants et le changement de l’ensemble du système de moteur de mise au point automatique. En tant qu’objectif Mark II, il offre des mises à jour qui en font un concurrent incontournable pour fonctionner au cours des six prochaines années.

Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 24 mm.
Exemple d'image d'un objectif Sony 24-70mm f/2.8 GM Mark II.
Tourné à 70 mm.

Existe-t-il des alternatives ?

Étant donné que Sony n’a pas l’intention de remplacer l’objectif 24-70 mm f/2,8 GM d’origine de la gamme d’objectifs de la société par ce nouveau modèle, ce modèle continuera d’être vendu à ses côtés. L’original est sorti il ​​y a six ans et a commencé toute la série G Master. Fabriqué avec les meilleurs composants de l’époque, ce sera toujours un objectif de haute qualité. Il manque un ensemble empilé de commandes physiques à l’extérieur, et c’est le dernier et le plus grand déclencheur de mise au point automatique de Sony, et il est un peu plus gros et plus lourd. Le véritable avantage vient de la possibilité d’en choisir un d’occasion, ce qui ne fera pas baisser le prix du Mark II de si tôt.

Faut-il l’acheter ?

Ouais. Avec des améliorations dans à peu près tous les aspects, l’objectif GM 24-70 mm II à 2 300 $ est le bon choix pour les photographes Sony dans de nombreux types de photographie.

Leave a Comment