Prime vs Zoom Lenses: A Beginner’s Guide

Dans votre aventure photographique, vous achèterez probablement à la fois un objectif principal et un téléobjectif à un moment donné. Si vous êtes un photographe novice qui souhaite passer à un nouvel objectif, vous êtes probablement confronté à la décision de choisir un objectif principal ou un zoom. Quel type devriez-vous obtenir et quelle est la différence?

sommaire

Avantages et inconvénients des zooms

Quand j’ai commencé la photographie, j’ai acheté un kit d’appareil photo avec une paire de zooms. Ces objectifs de départ m’ont permis de m’entraîner avec l’appareil photo et ses réglages. Mon kit comprenait un objectif 18-55 mm et un objectif 55-250 mm.

Avantage : ingéniosité

Ce zoom offrait une large plage de prise de vue. J’ai pu réaliser des plans larges ou rapprochés en tournant la bague de zoom sur l’objectif pour obtenir le cadrage souhaité. De par leur conception, les zooms vous permettent de rapprocher ou d’éloigner une composition de votre sujet sans avoir à marcher dessus ou à vous en éloigner. Pour obtenir le cadre souhaité pour votre photo, vous pouvez appeler ou sortir pour définir ce que vous voulez sur la photo.

Les zooms sont disponibles dans une variété de gammes, 24-70 mm et 70-200 mm étant les plus courantes. Si vous voulez la sainte trinité des objectifs, vous pouvez ajouter un objectif ultra-large 16-35 mm. Les objectifs zoom offrent la meilleure plage pour capturer différents types de photos car vous pouvez facilement cadrer la photo en zoomant ou dézoomant.

Étant si polyvalents, les zooms sont parfaits pour les voyages et une utilisation générale. La majorité des photographes que vous voyez dans les lieux publics utilisent un certain type de zoom, souvent un objectif 24-70 mm ou 24-105 mm. Les deux sont d’excellents objectifs et offrent le meilleur des deux mondes. Un objectif 24-70 mm a généralement son ouverture la plus large à f/2,8, tandis qu’un objectif 24-105 mm n’est généralement pas aussi rapide et a son ouverture la plus large à f/4.

N’oubliez pas : plus l’ouverture est large, plus la profondeur de champ est faible. La faible profondeur de champ produit des arrière-plans flous qui créent une séparation entre le sujet et l’arrière-plan. L’un ou l’autre peut rapidement devenir votre objectif préféré.

Avantage : un sac photo plus léger

La flexibilité des zooms signifie que vous pouvez transporter moins d’objectifs dans votre sac photo pour couvrir la même plage focale. Au lieu d’avoir à transporter un objectif 24 mm, 50 mm et 85 mm, vous ne pouvez transporter qu’un seul objectif 24-70 mm (en sacrifiant un peu de portée sur l’extrémité téléobjectif). L’objectif 24-105 mm est plus polyvalent, vous donnant l’équivalent d’ajouter un objectif 105 mm à votre collection.

De plus, les zooms vous permettront de capturer n’importe quelle distance focale dans toute leur plage, tandis que le fait de porter des objectifs principaux vous obligera à renoncer aux distances focales entre ce que vos objectifs principaux capturent.

Inconvénient : qualité d’image

Il y a des inconvénients aux zooms. d’abord ils Pourrais-tu Vous avez une qualité d’image inférieure, en particulier lorsque vous envisagez des objectifs bas de gamme – dans le monde des objectifs professionnels modernes, il y a peu ou pas d’écart de qualité d’image entre le zoom et les primes.

Les objectifs zoom ont plus de complexité et de pièces mobiles, et ces attributs s’accompagnent généralement d’une qualité d’image inférieure par rapport à la conception plus simple des objectifs principaux à la même plage focale.

Inconvénients : Pire pour Bokeh

Les zooms ne sont généralement pas aussi rapides que les objectifs à focale fixe. Par vitesse, nous entendons que l’ouverture maximale n’est pas si grande, et elle culmine généralement à f/2,8. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir de fonds d’écran bokeh crémeux. Cela signifie simplement qu’ils ne le sont pas. Aimer Bon comme objectif principal pour prendre des photos avec une très faible profondeur de champ et un flou d’arrière-plan intense par rapport à un objectif principal avec une ouverture maximale plus grande.

Photographie prise avec un objectif 85 mm à f/1.4.
Photographie prise avec un objectif zoom 70-200 mm à une ouverture de 85 mm f/2,8. Notez la plus grande profondeur de champ et moins de flou d’arrière-plan.

Inconvénients : pire en basse lumière

Lorsque vous utilisez un objectif zoom à large plage comme l’objectif du kit 55-250 mm ou même un objectif super zoom comme l’objectif 150-600 mm, vous aurez besoin de beaucoup de lumière pour photographier. Les ouvertures des objectifs se situent généralement autour de f/5,6-6,3. Idéalement, ils sont parfaits pour la photographie en extérieur en plein jour. Pouvez-vous prendre des photos dans des environnements peu éclairés avec ces objectifs ? Oui, vous pouvez, mais vous risquez de vous retrouver à augmenter le niveau ISO pour obtenir la bonne exposition.

Inconvénient : portabilité

Enfin, il y a la question de la portabilité. Les zooms peuvent être assez lourds, en particulier avec les gammes plus longues et les versions premium.

Il existe bien sûr de gros objectifs à focale fixe lourds, mais pour une qualité équivalente, vous échangeriez probablement plusieurs objectifs plus petits et plus légers au profit d’un objectif plus grand et plus lourd lorsque vous choisissez un zoom plutôt qu’un objectif à focale fixe.

Avantages et inconvénients des objectifs à focale fixe

Avec la flexibilité et la portée d’un objectif zoom, pourquoi aurait-on besoin ou aurait-on besoin d’un objectif principal ? Il y a plusieurs raisons d’utiliser une lentille primaire.

Les objectifs à focale fixe ont une distance focale fixe, ce qui signifie qu’ils ne font pas de zoom avant ou arrière. Pour obtenir le cliché souhaité, vous devrez vous rapprocher ou vous éloigner physiquement de votre sujet pour cadrer votre photo. Cependant, les objectifs à focale fixe présentent certains avantages par rapport aux zooms.

Avantage : ouverture maximale plus grande

La plupart des objectifs à focale fixe offrent des ouvertures plus larges (plus rapides) que leurs homologues à zoom. Cela permet plus de lumière pour votre appareil photo, ce qui le rend idéal pour les situations de faible luminosité. De plus, avec des ouvertures plus larges, vous pouvez obtenir une faible profondeur de champ qui se traduit par ces jolis « bokeh » ou arrière-plans flous.

Les objectifs Prime peuvent offrir des ouvertures maximales à f/0,95, comme sur le Nikon 58 mm f/0,95 S Noct. La profondeur de champ à ces ouvertures est si faible que la mise au point sur l’œil du sujet peut rendre son nez flou.

Nikon 58mm f/0.95S Noct.
Photo typique prise en basse lumière avec un Nikon 58mm f/0.95 S Noct. Photo de Nikon.

Pour : “Nifty Fifty”

L’un des objectifs principaux les plus populaires est le “Stylish Fifty” ou 50 mm. Presque tous les fabricants d’appareils photo fabriquent l’un de ces objectifs compacts bon marché. De plus, il existe quelques fabricants tiers qui le fabriquent également.

Ces objectifs produisent des images nettes malgré leur prix et leur conception légère. C’est un excellent objectif pour la photographie générale et un plaisir de photographier avec. Certains peuvent ne pas se concentrer aussi rapidement que leurs homologues plus chers, mais ils restent un excellent objectif pour leur valeur.

Outre l’objectif 50 mm, l’objectif 35 mm est également un objectif principal commun pris par de nombreux photographes, en particulier les photographes de rue et les photojournalistes. Il offre un angle suffisamment large pour capturer un sujet et suffisamment d’arrière-plan pour raconter une histoire.

Pour : fins spécialisées

Les objectifs Prime existent en différentes focales. Le choix dépend du type de photographie qui vous intéresse.

Pour une utilisation générale, les 35 mm et 50 mm sont d’excellents choix. Il offre des résultats visuellement attrayants avec une distorsion minimale de l’objectif qui se traduit par une image proche de ce que l’œil humain voit.

Pour les selfies, les portraits et les mariages, le 85 mm est un choix populaire.

Si vous êtes intéressé par le paysage ou l’astrophotographie, 12 mm ou 14 mm sont de bons choix. Vous pouvez même choisir un objectif ultra-large ou un objectif fisheye tel que 8 mm.

Maintenant, ces longueurs focales mentionnées ne sont que des exemples et n’importe quel type d’objectif et des longueurs focales de différents types peuvent être utilisés, mais les résultats varieront.

Inconvénients : poids et prix élevés

Les objectifs à focale fixe sont appréciés par de nombreux photographes en raison de leurs grandes ouvertures et de leur capacité à produire des images nettes et à capturer des photos en basse lumière. Cependant, de nombreux objectifs à focale fixe de haute qualité ont un prix élevé, sans parler du poids supplémentaire (d’avoir une si grande ouverture). Ne soyez pas surpris de trouver un objectif de 85 mm qui pèse environ 70 à 200 mm. Bien qu’il existe des versions bon marché d’objectifs à focale fixe, vous pouvez trouver plus de choix en termes de prix et de qualité d’image lorsque vous en choisissez un.

En général, plus l’objectif est rapide (ouverture plus large), plus l’objectif est cher. Par exemple, un Sony 50mm f/1.8 se vend environ 250$. La version premium de la société avec une ouverture f/1.4 est au prix d’environ 2 000 $. Il existe des différences significatives dans la qualité de la construction et des matériaux ainsi que dans la qualité des éléments utilisés dans l’objectif. La qualité d’image résultante entre les deux peut être remarquablement perceptible pour un œil exercé, mais pour la plupart, elle est comparable mais pas la même.

Le Sony FE 50 mm f/1.8 (à gauche) coûte 250 $, tandis que le Sony FE 50 mm f/1.2 G Master (à droite) coûte 2 000 $. Le f/1.2 est sensiblement plus grand et plus lourd mais offre une qualité d’image supérieure.

Choisissez entre Premier et Zoom

Certains fabricants d’appareils photo et d’objectifs ont une gamme d’objectifs bien développée. Par exemple, Canon référence sa gamme d’objectifs haut de gamme avec le L. Sony utilise la marque GM (G-Master) tandis que Sigma propose sa gamme haut de gamme avec la série A (ART).

Ces gammes d’objectifs haut de gamme sont disponibles à la fois en zooms et en primes. Si vous envisagez d’acheter des lentilles haut de gamme, elles peuvent constituer un investissement rentable. Comme on me l’a dit au début de mon parcours photographique, « Investissez dans le meilleur verre que vous puissiez acheter ». Cette pratique vous permet d’obtenir un excellent verre qui, avec des soins appropriés, durera des années.

Même si vous décidez de mettre à niveau le boîtier de l’appareil photo, vous obtiendrez toujours un objectif qui produit une excellente qualité d’image. Les lentilles conservent également leurs valeurs pendant un certain temps.

Maintenant que vous connaissez les différences entre les zooms et les objectifs à focale fixe, lequel choisirez-vous ensuite ? Malheureusement, il n’y a pas de réponse unique. Cela dépend vraiment de vos besoins spécifiques et des résultats que vous essayez d’atteindre. On m’a demandé que puisque le 24-70 mm peut tirer à 35 mm ou 50 mm, ne serait-ce pas le choix évident ? Pas nécessairement. Encore une fois, un objectif principal de 35 mm ou 50 mm peut avoir une ouverture plus large qui produit des images époustouflantes en basse lumière ou avec une faible profondeur de champ.

Si la polyvalence et un sac photo plus léger sont importants pour vous, vous voudrez peut-être envisager un zoom. Si la spécialisation, les performances en basse lumière et le bokeh sont les choses les plus importantes pour vous, vous pouvez envisager un nombre premier.

Lorsque vient le temps d’acheter un nouvel objectif, assurez-vous de faire vos recherches. Chaque fabricant propose différentes options de montage, vous aurez donc de nombreux choix à faire. Trouvez la bonne monture pour votre appareil photo et regardez également les objectifs tiers. Certains objectifs tiers peuvent en fait surpasser les objectifs proposés par la marque. Quelques points à considérer lors de l’achat de votre objectif suivant :

1. Combien voulez-vous dépenser ? Nice acheter ou acheter deux fois!

2. À quoi vas-tu l’utiliser ? Est-ce pour des plans de niche ou fait-il partie d’un genre/d’un intérêt ?

3. Envisagez-vous de l’utiliser à d’autres fins ? Dans quelle mesure est-il compatible avec différentes espèces?

4. En avez-vous vraiment besoin ? Est-ce un besoin ou une envie ? Avez-vous atteint le plein potentiel de vos verres actuels ?

Posez-vous ces questions et soyez honnête dans vos réponses. N’achetez pas un nouvel objectif car c’est le plus récent et le plus cool. Aussi, ne tombez pas dans GAS (Gear Acquisition Syndrome). La force motrice derrière votre achat ne doit pas nécessairement être simplement parce que vous avez vu quelqu’un avec un objectif que vous vouliez. Demandez à n’importe quel photographe qui a photographié depuis un certain temps et je suis sûr qu’il vous dira qu’il a fait plusieurs achats dans le passé et qu’il n’en avait pas besoin. Il est possible que certains équipements se trouvent sur une étagère ou dans un tiroir quelque part qui n’a pas été touché depuis plusieurs mois ou qui a à peine été utilisé.

Sans chercher à décourager l’achat mais d’après ce que j’ai appris, je me suis rendu compte que la plupart du temps, j’aurais pu prendre la photo avec un de mes anciens objectifs autre que celui avec lequel j’ai pris la photo. Quoi qu’il en soit, je n’ai aucun regret car je suis toujours à la recherche de mon prochain objectif. Je ne sais pas si ça va être un amorçage ou une augmentation.

Leave a Comment